"Vivre le travail autrement, le grand défi du XXIème siècle ?"


Evénements
1 septembre 2017

Morceaux choisis du dernier Gecina Lab consacré aux évolutions des modes de travail auquel participait Aurélie Deudon, Directrice de Secondesk.

« Nos espaces de vie au travail se transforment profondément et cela bien au-delà des mètres carrés et du mobilier », a déclaré en préambule de la table ronde Méka Brunel, Directrice générale de Gecina, qui entend accompagner cette tendance profonde de la société. « Pour concevoir de l'immobilier d'entreprise, nous n'avons plus seulement besoin d'architectes, de promoteurs, il nous faut maintenant des sociologues, des spécialistes de la RSE, de l'économie circulaire… »

 

L’écosystème des nouveaux espaces de travail modifie en profondeur nos manières de collaborer


Lorsque l'on considère l'évolution du monde du travail, on constate des changements majeurs depuis 170 ans, liés tantôt à des innovations dans l'architecture, les transports, la politique, l'éducation…

« L'invention du stylo à cartouche, par exemple, a permis de s'affranchir de l'encrier, donc de se déplacer plus facilement dans l'entreprise », illustre Isabelle de Ponfilly, directeur général de Vitra France, « comme l'arrivée des ordinateurs a eu un impact sur les sièges de travail dont le piètement a dû être équipé de cinq branches. Nous traversons une période de grands changements riche en études et en réflexions sur ces questions.»
 

Réinventer la vie de bureau


Séverin Naudet, directeur général France de WeWork, leader mondial du coworking, estime pour sa part que le partage de bureaux constitue une réponse à des usages différents, à une génération qui ne veut plus du « monde du travail ».
« Aujourd'hui, on ne veut plus perdre de temps dans les transports, on rejette les open spaces. On a plus envie d'être Mark Zuckenberg que fonctionnaire. Les nouvelles générations veulent donner du sens à leur vie professionnelle, voire changer le monde… Elles trouvent tout trop lent. Devenir entrepreneur est facile en France, c'est de le rester qui est difficile. »

Pour faciliter le quotidien de ses clients, WeWork propose ainsi différents services: un banquier ou une hot line, un bureau de poste et ses services dématérialisés, un juriste, un expert comptable…

« Les lieux de travail s'adaptent aux changements en cours », a pu confirmé Aurélie Deudon, directrice de Secondesk. « Les salariés ont besoin de trouver des lieux qui accompagnent une mobilité de plus en plus grande, à la demande, avec des services adaptés et des environnements conviviaux. »

« Mouton à cinq pattes du coworking, le "welcome manager" doit être capable de gérer le lieu, la logistique. Il est à la fois un peu geek et community manager, on recrute une personnalité plus qu'un diplôme. »

 

En savoir plus : voir l'article sur Linkedin

Contactez-nous