Sport et entreprise : faut-il s’y mettre ?


Tendances
18 janvier 2019

Vous connaissez très probablement les vertus d’une pratique sportive régulière. Pourtant vous êtes peut-être, comme environ 75% des Français, trop sédentaire. Et si le sport en entreprise était la solution pour vous bouger ?

Selon une étude de Décathlon pro en 2017, 78% des salariés (soit environ 20 millions de Français quand même) seraient favorables à la pratique d’un sport en entreprise si les conditions étaient réunies. Or, seulement 7% des entreprises incitent leurs employés à pratiquer un sport. C’est dommage car les bienfaits pour les salariés et  leurs employeurs sont immenses. Et, au vu du nombre de salariés qui se disent favorables pour pratiquer, c’est également un levier au service de la santé publique.

Le sport c’est plus de bien-être et plus de productivité

Les vertus de l’exercice sont nombreuses. Pas besoin de s’étendre longtemps sur le sujet pour comprendre les bénéfices du sport au travail, ou sur le temps de travail. Surtout que pour beaucoup de salariés sont trop statiques. La station assise prolongée est nocive mais nous sommes nombreux à la pratiquer au quotidien et trop longtemps.

Selon le Medef qui a édité un guide (PDF à télécharger) avec le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français), la pratique d’une activité sportive améliore la productivité d’un salarié de 6 à 9 %. Mais c’est loin d’être le seul avantage. Un livret qui détaille tous les bénéfices d’une pratique régulière du sport… dans l’entreprise : changements positifs, béné-fices psycho-sociaux et bénéfices financiers.

Le guide développe par ailleurs une méthode et des bonnes pratiques pour aider les entreprises souhaitant mettre en place une politique d’accès au sport pour leurs salariés.

Mais, comme beaucoup de changements en entreprise, c’est la décision qui est complexe car la pratique est facile : installer des douches, des vestiaires n’est pas le plus compliqué.

Plutôt sport que sport-washing

Si le sport possède des qualités pour développer la santé et la productivité des salariés, les sports collectifs permettent en plus de développer la cohésion des équipes. Dans l’enquête de Décathlon pro citée plus haut, la motivation « resserrer les liens avec les collègues » est importante (42% des réponses). Rien de tel qu’un effort pratiqué ensemble pour souder une équipe. 

En termes d’image, le sport engendre aussi des bénéfices pour l’entreprise (recrutement, marque employeur). A condition, bien évidemment, de traduire la réalité d’une politique de l’entreprise et pas juste être un outil de communication, une démarche de « sport-washing ».

Pas étonnant donc que de nombreux espaces de coworking fassent du sport un argument commercial et d’attractivité. Car sa pratique correspond aux attentes de leurs publics. Et il n’est pas rare de voir des coworkers partir pour un jogging ou une séance de yoga à l’heure du repas. 

Car déjeuner léger et activité sportive forment un ticket gagnant pour l’efficacité et le bien-être. C’est vrai dans un coworking mais également dans tous les espaces de travail.

Contactez-nous