L’immobilier, fer de lance de la ville de demain


Tendances
14 mai 2018

Frenchweb, magazine de l'innovation, interviewe Méka Brunel, directrice générale de Gecina afin d'en savoir plus sur sa vision de la ville de demain.

A l’heure actuelle, La flexibilité, la collaboration et la mobilité s’imposent comme des leviers pour transformer la ville et réinventer les habitudes de millions de personnes. Dans ce contexte, Gecina, l’une des principales foncières européennes, qui conduit et développe un patrimoine immobilier de près de 20 milliards d’euros, est convaincue qu’elle a un rôle à jouer. «Nous allons vers l’urbanisation, l’immobilier devient usage et pas possession, comme c’est le cas de la voiture et de beaucoup d’autres domaines. A nous foncière de nous transformer pour être au service de nos clients», estime Méka Brunel, directrice générale de Gecina.

 

 

                                  

 

De par son statut au sein de la foncière, mais aussi en tant que présidente du Conseil de développement de la Métropole du Grand Paris, Méka Brunel est aux avant-postes pour faire de l’immobilier un fer de lance de la ville de demain, qui sera durable, connectée et intelligente. «Nous n’avons plus une vie linéaire. Certes, nous avons des contraintes mais celles-ci deviennent des opportunités pour se transformer. En tant que constructeur, nous devons adopter une démarche environnementale, mais aussi durable, c’est-à-dire être adaptable en permanence», explique Méka Brunel. Dans ce sens, Gecina a lancé l’an passé Secondesk, un réseau d’espaces de travail flexible, qui propose aux entreprises de toute taille des espaces de travail conviviaux conçus pour répondre aux nouvelles attentes de leurs salariés. Secondesk propose des espaces de coworking, des bureaux privatisables de 2 à 16 postes et des salles de réunion innovantes pour travailler, s’inspirer et collaborer.

 

Retrouvez l’article de Frenchweb ici : https://www.frenchweb.fr/limmobilier-fer-de-lance-de-la-ville-de-demain/322713

 

Contactez-nous