Les « Tiers-lieux de travail », des espaces hybrides pour booster l’innovation dans votre entreprise


Tendances
20 septembre 2017

Les tiers-lieux sont des espaces de travail hybrides qui ne sont ni les bureaux de l’entreprise ni le domicile. Ce sont des espaces de travail « tiers » au sens où ils proposent une alternative aux salariés mobiles, qu’ils soient télétravailleurs ou qu’ils exercent une fonction « nomade » (commerciaux, consultants, …).

Aux origines de la notion de « tiers-lieux »

C’est un sociologue américain, Ray Oldenberg qui en 1989 avait initié cette notion de tiers-lieu pour définir des environnements sociaux complémentaires de la maison et de l’entreprise (le travail). Par extension, et dans la mouvance du développement des espaces de coworking, le terme de tiers-lieux s’applique à tous les espaces de travail hybrides qui ne sont ni le domicile, lieu de travail à temps partiel du télétravailleur, ni les bureaux de l’entreprise, lieu de travail premier des salariés.

Plusieurs critères peuvent nous aider à préciser cette notion de tiers-lieux :

  • L’espace : un tierslieu est un espace physique, ou ayant une base physique qui peut éventuellement se prolonger de manière virtuelle, qui propose à différents types de publics de se rencontrer et d’échanger ;
  • La mutualisation : ces espaces sont construits autour de la notion de communauté, ils visent à réunir les membres d’une communauté pour partager des services ou des outils. A titre d’exemple, un espace de coworking réunit une communauté d’indépendants pour partager et mutualiser un loyer, des bureaux, une photocopieuse, une machine à café, et du Wifi ;
  • Lieux hybrides : les tierslieux se définissent aujourd’hui comme des lieux poreux, des lieux dans lesquels publics, fonctions et outils s’échangent et se mélangent pour créer de nouvelles synergies ;
  • Espaces serviciels : les tierslieux proposent des services complémentaires, services qui peuvent être commercialisés ou non. Il s’agit par exemple dans les espaces de coworking de créer des événements conviviaux, proposés à tous les coworkers pour susciter les échanges et , in fine, les projets communs.

 

Les tiers-lieux de travail, typologie des espaces

Aujourd’hui, l’écosystème des tiers-lieux de travail est varié et polymorphe en France, et particulièrement en région parisienne. Voici quelques exemples :

  • L’espace de coworking : espace de travail situé en cœur de ville, visant à réunir une communauté de travailleurs indépendants, freelance et startups ;
  • Le Fablab, espace de production et prototypage partagé, qui propose des outils de fabrication numérique ou traditionnelle à des membres amateurs et/ou professionnels ;
  • Le télécentre : espace de travail ouvert situé en zones périphériques résidentielles, proposant des postes de travail temporaires aux tééltravailleurs ;
  • Le hackerspace : tierslieu au sein duquel des personnes transmettent leur savoir et s’approprient des technologies réputées complexes (souvent autour de l'informatique, de la technologie, des sciences, ...). Les Hackerspaces peuvent être vus comme des laboratoires communautaires ouverts où des gens (les hackers) peuvent partager leurs savoirs.
  • L’espace de corpoworking : espace de coworking interne initié par une entreprise pour favoriser l’innovation interne et l’innovation croisée. Ces espaces accueillent des équipes projet internes à l’entreprise ainsi que des startups ou autres experts pour apporter des compétences et visions complémentaires.
Contact
& réservation