Le marché du coworking à Paris et en Ile-de-France


Tendances
1 septembre 2017

Arthur Loyd, conseil en immobilier d’entreprise, a publié en juillet 2017 une étude consacrée au marché du coworking à Paris et sur la région Ile-de- France.

Premier constat : le marché francilien du coworking s’avère particulièrement dynamique puisque le nombre d’espaces a été multiplié par 9 entre 2012 et 2017, contre un multiple de 8 sur le reste du monde. D’ailleurs, Anne Hidalgo la Maire de Paris le rappelait récemment sur Twitter « Paris est devenue une capitale mondiale des espaces de travail partagés »
 

Comment réussir le déploiement de ces nouvelles pratiques et de ces nouveaux espaces ?


Sans surprise, le rythme de création des espaces s’est accéléré en 2016 et 2017 sur la région. Plus étonnant, les centres d’affaires établis concentraient 77% des ouvertures en 2016… contre 22% sur les 5 années précédentes !

3 grandes catégories d’espace de travail partagé

L’étude distingue trois catégories d’espaces :

  • Les coworkings (85% du marché)
    Ils sont dédiés aux indépendants, freelances, mais aussi de plus en plus aux grands comptes. Ils accueillent des travailleurs dans une ambiance conviviale, sur des abonnements principalement mensuels.

  • Les café-bureau
    Ils permettent à des travailleurs nomades de profiter d’espaces à l’heure ou à la journée.
    C’est le cœur de l’offre Workafé de Secondesk.

  • Les télécentres
    Ils sont principalement dédiés aux télétravailleurs.

 

Des espaces de plus en plus vastes


L’étude montre également que les ouvertures sur l’année 2017 concernent des espaces de plus en plus vastes, avec une moyenne de 1 441 m² (contre 450 m² en 2015).

Tous ces éléments témoignent d’une phase de maturation avancée du marché des espaces de travail flexibles en Ile-de- France, dont la diversité permet désormais de répondre à la variété de la demande, émanant indifféremment de start-ups, de professions libérales, ou encore (et de plus en plus !) de grands groupes.

 

Contactez-nous