Comment l’entreprise se réinvente hors les murs ?


Tendances
17 septembre 2018

Le bureau fermé individuel, même complété par une salle de réunion ou remplacé par un open space, ne répond plus aux besoins des entreprises. Que le télétravail soit mis en place ou pas dans l’entreprise, cela ne change pas la réalité des comportements : nous travaillons un peu partout, au bureau et en dehors du bureau, dans des configurations variées.

La réalité c’est que nos journées sont déjà des mélanges de travail solitaire, de travail en équipe, de réunions à deux, de travail dans l’entreprise mais aussi à notre domicile, chez un client, dans un lobby d’hôtel ou dans le train. 

Ce nomadisme vient donc heurter les modes d’organisations et les cultures d’entreprise. Pourtant, il y a beaucoup à gagner adopter cette nouvelle flexibilité, à l’accompagner et non pas à la subir, à l’affronter et non pas à faire comme si elle n’existait pas.

Donner de l’autonomie aux salariés

Accompagner ce changement cela signifie quoi pour l’entreprise ? Cela veut dire faire évoluer les méthodes de management pour accepter de ne plus manager par la présence mais par le résultat. La confiance devient donc le levier du changement.

Ce que l’on appelle « entreprise hors les murs » est une tendance qui offre plus de flexibilité dans l’organisation de l’espace de travail des salariés tout en assurant la continuité du travail.

Cela veut aussi dire accepter cette nouvelle culture du nomadisme et de la continuité du travail malgré la distance, pour pouvoir donner de l’autonomie à ses salariés. L’accepter permettra de gérer la transformation pour éviter les risques d’isolement ou d’éclatement du collectif de travail. Ce qui signifie créer de nouvelles règles de vie pour cette nouvelle organisation du travail, et former, si nécessaire, les cadres et leurs collaborateurs.

Hors les murs, c'est aussi le coworking

 

Longtemps la grande majorité des utilisateurs des espaces de coworking étaient des travailleurs indépendants, freelances et startups. Mais, de plus en plus ces espaces de travail partagé sont peuplés de salariés, occasionnellement ou de manière régulière. Voire d’équipes qui en font leur bureau le temps d’un projet.

Le coworking devient donc un atout important dans le dispositif des entreprises qui s’engagent dans des démarches de flexibilité. Un complément des autres lieux de travail que sont déjà le bureau ou le domicile. Avec l’avantage de pouvoir offrir des conditions de travail professionnelles et la possibilité de travailler en équipe si besoin.

Du coworking au bureau nomade ?

Si le coworking a longtemps inquiété les entreprises qui pensaient ne pas y retrouver leurs exigences (sécurité informatique, confidentialité, obligation sanitaire sécurité des conditions de travail), les standards de qualité de ces espaces ont largement évolué.

La plupart ont su conserver l’esprit du coworking, sa convivialité tout en adoptant des équipements plus corporate, plus conformes aux attentes des entreprises. Le coworking se transformant peu à peu pour les besoins des salariés et des entreprises en véritable bureau déporté. 

Des nouvelles offres comme par exemple celles de Secondesk cible spécifiquement les salariés et les entreprises quelle que soit leur taille. Cette forme renouvelée du coworking devient un atout face au travail à domicile. De quoi accélérer encore ce phénomène d’entreprise hors les murs.

Contactez-nous